© Maison Bergès - Musée de la Houille blanche

L’exposition Papier peint, tout un art ! consacrée à l’art des papiers peints prend tout son sens quand on connaît l’intérêt des Bergès pour le papier.

Fils de papetier, lui-même industriel papetier, Aristide Bergès aime ce médium auquel il consacre sa vie d’industriel. Sa maison – devenue le musée – conserve sur ses murs un ensemble tout à fait exceptionnel de papiers peints de la fin du XIXe siècle, issus des grandes manufactures françaises de cette période telles que Leroy, Grantil, la Société française de Papiers peints, mais aussi anglais comme en témoignent les papiers peints sanitaries présents. Trois ensembles de papiers peints Art nouveau se distinguent, arborant des motifs floraux très caractéristiques tels que la fleur de lotus et le pavot.

L’exposition présente de beaux exemples de papiers peints datant de la fin du XVIIIe siècle jusque dans les années 1920. Ceux-ci témoignent de l’évolution des pratiques, des goûts et des modes dans ce domaine des arts décoratifs. Leur présentation s’articule autour de trois grandes catégories de motifs : les fleurs, l’imitation du textile, l’ornement. Une partie plus technique évoque le savoir-faire particulier que requiert la fabrication des papiers peints depuis le dessin jusqu’à l’impression.

Du vendredi 3 mai au dimanche 3 novembre 2019