­
©

Musée du liège et du bouchon de Mézin : acquisition 2011

Enrichissement des collections du musée de Mézin en 2011
Le Musée a enrichi ses collections d’un don de 7 machines de la bouchonnerie Giraud de Mézin et de l’achat de 12 photos de la série « Liège 1998 » de Christophe Goussard.
La bouchonnerie Giraud a cessé son activité en juillet 2009. Avant de vider ses locaux, elle a proposé au musée de faire un choix de machines susceptibles de rejoindre les collections. 7 machines ont été sélectionnées au regard de leur intérêt technique, de leur état de conservation et des possibilités de stockage dans les bâtiments du musée :
– une trieuse de marque Dolouets (Soustons, 40) des années 1930
– deux ponceuses à bandes de marque Dolouets (Soustons, 40) des années 1950
– une machine à bouchons Armagnac des années 1950
– une chanfreineuse de marque Azevedos (Portugal) des années 1970
– une marqueuse à feu de la marque Euro Meca (Soustons, 40) de 1983
– une marqueuse à encre de la marque Charrier (Bordeaux, 33) de 1998
Après délibération de la commission scientifique inter-régionale des musées de France le 20 mai 2011 à Bordeaux, un avis favorable a été donné à la demande de la mairie de Mézin pour leur acquisition et leur entrée dans les collections. Elles seront provisoirement conservées dans l’entrepôt de la rue du puits saint Côme. A l’occasion des journées du patrimoine en septembre 2012, elles seront montrées au public au courant d’une visite et d’une conférence.

Dans le cadre de la restructuration du musée en 1998, Christophe Goussard avait reçu la commande de la mairie de Mézin de réaliser une campagne photographique sur l’industrie du liège dans le Sud-Ouest de la France. Il était parti à la rencontre des bouchonniers mézinais, retraités ou encore en activités, mais aussi des industriels de Lavardac. La levée d’écorces ayant disparu en Lot-et-Garonne, il s’était rendu dans les Pyrénées orientales pour photographier les gestes techniques et mesurés des derniers leveurs.
Christophe Goussard a rencontré l’équipe de la bouchonnerie Giraud alors que l’entreprise fonctionnait encore à un rythme soutenu. Il a photographié les allers et venus, les gestes techniques, les regards concentrés des derniers acteurs du liège en mézinais. C’est une sélection de 12 photos qui a été choisie afin d’intégrer les collections du musée. L’achat de ces photos a fait l’objet de demande de subventions auprès du Conseil Général du Lot-et-Garonne dans le cadre du schéma culturel départemental, mais aussi auprès de la DRAC Aquitaine. La responsable du patrimoine du conseil général a présenté cette demande d’acquisition et de don à la Drac le 20 mai 2011 à Bordeaux, après délibération de la commission scientifique inter-régionale des musées de France, un avis favorable a été donné à la demande de la mairie de Mézin pour leur acquisition et leur entrée dans les collections. Elles seront montrées au public au cours d’une exposition temporaire qui sera inaugurée à l’occasion de la Nuit des Musées le 19 mai 2012.
Afin de montrer au public les machines Giraud et les photographies de Christophe Goussard, la responsable du service patrimoine du Conseil Général, conservateur du Musée et l’équipe du musée travailleront en 2012 à l’élaboration d’un projet d’agrandissement, à l’emplacement des réserves actuelles du musée. Nous vous tiendrons au courant de la progression du projet.

Pour voir les photographies de Christophe Goussard et les machines de la SARL Giraud, allez sur le blog du musée du liège et du bouchon :
http://musee-liege-mezin.over-blog.com